4 avr. 2024De l’infection par le CMV à la grippe aviaire

Lorsque des virus émergents déclenchent des pneumonies chez l’homme

Dans de très rares cas, des virus tels que le Hantavirus du Nouveau Monde, le Nipah, le sérotype H5N1 et d’autres sérotypes de la grippe aviaire peuvent être à l’origine d’une pneumonie chez les personnes immunocompétentes. L’anamnèse de voyage et l’évolution de la maladie typique du virus sont des éléments permettant de suspecter leur implication.

Hantavirus
Science Photo Library / Pasieka, Alfred
Les rongeurs à l’état sauvage peuvent être porteurs d’Hantavirus et les transmettre même en étant porteurs sains.

Sous nos latitudes, les principaux agents pathogènes des pneumonies virales de l’adulte sont les virus Influenza et le virus respiratoire syncitial (VRS). De nombreux autres virus sont toutefois impliqués chez les personnes immunodéprimées (cf. encadré).

Lors de sa présentation, le Dr Michael Knappik, Clinique Penzing, Vienne, a en particulier mentionné le cytomégalovirus (CMV) (1). La pneumonie due à cet agent pathogène touche principalement les patients ayant reçu une transplantation d’organe ou une greffe de cellules souches hématopoïétiques ainsi que les patients VIH ayant une numération des CD4 très basse (< 50 cellules/μl).

Causes virales rares de pneumonies

Chez les personnes immunodéprimées, les virus suivants peuvent causer une pneumonie. Chez l’adulte immunocompétent, une infection par ces agents pathogènes n’entraîne en général qu’un rhume ou l’exacerbation d’un asthme, resp. d’une BPCO.

  • Cytomégalovirus
  • Virus de l’herpès (HSV)
  • Virus de la varicelle
  • Virus Epstein-Barr
  • Bocavirus
  • Parainfluenzavirus
  • Rhinovirus
  • Adénovirus
  • Métapneumovirus
Pour voir le contenu, vous devez vous connecter ou vous inscrire.